Formation au travail de la laine pour les femmes

Financer le projet


La Laine, une activité génératrice de revenus pour les femmes de Farraha et de Trachla

Lire / Télécharger le projet au format PDF


Lorsque les femmes contrôlent les revenus supplémentaires, elles en consacrent une plus grande part que ne le font les hommes à l’alimentation, à la santé, à l’habillement et à l’éducation de leurs enfants.

Ainsi, l’habilitation et l’autonomisation des femmes rurales se traduit par une amélioration globale du bien-être des enfants, des ménages et des communautés, ce qui contribue par là à renforcer le capital humain au profit des générations futures et bénéficie sur le long terme à la croissance économique et sociale.

Les femmes rurales sont les piliers de la réalisation des profonds changements économiques, environnementaux et sociaux nécessaires au développement durable.

Le travail de la laine était la principale activité génératrice de revenus pour les femmes de Ouezzane et des alentours, jusqu’à ce que cet artisanat ne soit délaissé.

L’étoffe de Ouazzane représente aujourd’hui, un chiffre d’affaire annuel de 7 millions de dirhams, et actuellement la demande en laine surpasse l’offre.
La redynamisation de cette étape primordiale de la filière stimulera les autres, et permettra ainsi à la kharqa Ouazzaniya non seulement de perdurer, mais aussi d’évoluer pour s’adapter à la demande du marché tout en conservant ses propres caractéristiques locales.


Objectifs :
• Inclusion sociale des femmes rurales, amélioration de leurs revenus et lutte contre leur vulnérabilité socioéconomique,
• Participation au développement durable de la localité
• Valorisation d’un savoir-faire traditionnel local


La formation :
Cette formation durera 72 jours espacés sur 6 mois à raison de 3 jours par semaine. Elle sera dispensée par la Coopérative des tissages traditionnels de Ouezzane, affiliée à la chambre de l’artisanat de la ville de Ouezzane.
Toutes les étapes de la transformation (le lavage, le cardage, et la filature) seront enseignées, ainsi que bien sûre l’achat de la laine brute à la vente du fil.


Formatrice :
Mme Roquia, membre de la coopérative des tissages traditionnels de Ouezzane, fileuse professionnelle.

Public cible :
20 femmes de Farraha, Trachla et Ouled Allal.

Lieu de la formation :
Au centre Dar Lil Kul à Farraha

Echéancier :
La formation à débuté en Avril et durera 6 mois.

Budget : 6 688 euro
3 488 euro (honoraires et matériel pour la formation)
160 euro x 20 (Kit de départ d’activité pour chacune des 20 femmes)