Les fondements

« En chemin vers des communautés rurales, autonomes, résilientes et durables… »

Nazik Moudden, fondatrice

De bonnes intentions, la confiance, le don (qui entre dans le mouvement des échanges entre les hommes), et la simplicité (qui intègre les complexités de la vie et les dépasse), conjugués à l’action du temps , ont permis à cette initiative de naître et se développer.


DreamSeeders, c’est croire en une idée de progrès qui intègre les coutumes et les traditions du passé, l’équité sociale, le respect de l’environnement , l’efficacité économique, la bonne gouvernance, et qui valorise le rôle constructif et la force historique du Temps.
C’est croire en un homme plus moral et une société plus fraternelle.
C’est croire qu’il est de notre devoir de participer à la construction du monde de demain, là où nous vivons.
C’est avoir et faire confiance, en soi, en l’autre, en l’avenir, et en la vie.


DreamSeeders, c’est une intention : celle de C.R.E.E.R un environnement où le temps a la possibilité de jouer son rôle, au sein duquel peut s’enclencher une dynamique vertueuse de développement, et accompagner le changement.


Un environnement qui intègre les éléments les plus fondamentaux d’un système sociétal de base, La terre nourricière, l’individu/ la communauté locale, organisée en association locale, l’éducation et la formation au sein d’un centre d’apprentissage, et toutes les parties prenantes regroupées dans la figure de l’Autre.


Dreamseeders c’est aussi accompagner par les membres de cette communauté avec bienveillance, pour qu’ils deviennent les acteurs de leur propre développement, individuel et collectif et ce jusqu’à ce qu’ils deviennent autonomes…

Nazik Moudden, fondatrice